Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TechChris

TechChris

Vidéos événementielles 360° aériennes, consultant qualité commerces.

Pauvre gens!!! Un rien gêne les gens maintenant!!! quelle honte!!!

~ l'édition du soir POLÉMIQUE Lundi 27 Avril 2015 Les jet-skis se prennent les remparts de Saint-Malo PAR NADINE PARIS AgrandirACTUALITÉ L’annonce de l’implantation d’une base de jet-skis en face de l’anse Solidor, à Saint-Malo, provoque une forte émotion. En deux jours, la pétition lancée par une habitante a recueilli 800 noms. « C’est un canular ? » Lorsque Herri Gourmelen a appris dimanche soir, qu’une base de jet ski allait s’installer en face de l’anse Solidor, à Saint-Malo, le conseiller régional a d’abord cru à une blague. « C’est complètement contradictoire avec la philosophie du futur parc régional naturel de la Rance. Le développement durable n’empêche pas celui de l’économie, mais pas en faisant n’importe quoi. » Comme beaucoup d’autres Malouins, il a découvert avec émoi, ce week-end qu’une pétition circulait contre l’implantation de Nautic motor’s évasion, une anse qui s’élance vers la Rance, au milieu d’un paysage magique. « Nuisible » « Elle a provoqué une vraie émotion. Il y a eu près de 800 signatures en deux jours, annonce Anne Launay, une habitante du quartier, qui a diffusé cette information sur le net. De la part des Malouins mais aussi de l’île Maurice, la région Paca, parisienne… » Les jet-skis partiront de ce genre de ponton, vers la mer, en empruntant le chenal. Chaque « élève » sera accompagné d’un moniteur. (Photo : Ouest-France) Elle y demande la suppression de l’implantation, accordée par les Affaires maritimes, d’un ponton de location de scooters des mers dans le secteur de Bizeux. « Elle est nuisible pour de nombreux publics : les résidents des maisons de retraite de la Briantais et des Corbières ; les sternes, macareux et autres cormorans huppés observés sur l’île de Bizeux ; les petites embarcations comme l’aviron de mer, les marins se rendant en annexe à leur bateau ou à leurs viviers et les riverains, résidents ou non, de ce petit havre, qui viennent y chercher soleil et tranquillité. » Pierrick Gouchet, le gérant, confirme son arrivée « pour début juin ». Il a créé Nautic Motor’s Evasion, à Erquy, sur le port, il y a cinq ans. « Et nous n’avons aucun souci, malgré une levée de boucliers, au départ également. » Les riverains ne veulent pas voir le calme troublé par les jet-skis. (Photo : Ouest-France) Pas de pilotage extrême « Nous ne sommes pas une société de location, mais une école, poursuit Pierrick Gouchet. Toutes nos sorties sont encadrées par un moniteur diplômé d’État. Et nos engins répondent à des normes anti-bruit. Ils font moins de bruit qu’un semi-rigide. » Ces cours s’adressent à des gens qui n’ont pas le permis. « Il s’agit de leur faire découvrir cette activité et non de proposer du pilotage extrême. La mer est un environnement de partage et que chacun y a sa place. » Concrètement, un plagiste récupérera les amateurs à terre, les conduira en annexe sur un ponton, juste devant le rocher surmonté de la Vierge de Bizeux, à Solidor. Ensuite, « nous sortirons du chenal, limité à 5 nœuds, pour rejoindre la mer et partir en balade vers le cap Fréhel, dans la baie de Saint-Malo… », indique le gérant, qui recherche un bureau fixe pour signer les contrats. « Et nous créerons trois emplois. » (Photo : Ouest-France)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article